Crash de l'A320 : "pas de survivant", selon Hollande

Le chef de l'Etat a tenu à adresser un message de soutien aux familles des victimes du crash.

FRANCE 2

Après qu'un avion de la compagnie Germanwings s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence,  ce mardi 24 mars, François Hollande a insisté sur l'ampleur de ce drame. Il a d'ailleurs affirmé qu'il n'y avait pas de survivants parmi les 142 passagers et les six membres d'équipage.
"Les conditions de l'accident, qui ne sont pas encore élucidées, laissent penser qu'il n'y aurait aucun survivant", a-t-il déclaré.

Une cellule de crise

Le président de la République a tenu à exprimer "toute notre solidarité", aux "familles qui viennent d'être touchées par ce drame qui s'est produit en France".
Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, se rend sur place. Par ailleurs, une cellule de crise vient d'être mise en place. "Nous disposerons de toutes les informations dans quelques minutes", a assuré le chef de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les lieux où l\'A320 de Germanwings s\'est écrasé, le 24 mars 2015.
Les lieux où l'A320 de Germanwings s'est écrasé, le 24 mars 2015. (PASCALE BOUDEVILLE / FRANCETV INFO)