Crash de l'A320 : les proches des victimes commencent à arriver à Seyne-les-Alpes

Les familles des victimes du crash de l'A320 de Germanwings ont commencé à arriver sur les lieux du drame.

France 3

La commune de Seyne-les-Alpes accueille, depuis ce mercredi 25 mars, les familles des victimes du crash de l'A320 de Germanwings. Une chapelle ardente a été dressée et une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les proches des 150 victimes.
Les premières familles sont arrivées sur place. Le gymnase communal a été transformé en chapelle ardente pour qu'ils puissent se recueillir. Et pour les aider à affronter ces heures douloureuses, infirmiers et pompiers sont mobilisés. Des interprètes allemands, espagnols et anglais sont là pour communiquer avec les familles, qui pourraient bientôt se rendre sur la zone du crash.

Un proche témoigne

L'intimité des familles est particulièrement protégée, mais pour la première fois, le frère de l'une des victimes a confié sa douleur par téléphone : "Quand vous perdez un être cher, c'est horrible. Ça n'a pas de nom. Je n'en veux à personne, c'est un accident, c'est arrivé. La seule chose que je voudrais, que j'attends, c'est le résultat de l'enquête. Et là, je pourrai faire mon deuil."
D'autres familles de victimes sont attendues demain sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés de la compagnie aérienne allemande Germanwings s\'enlacent après une minute de silence à la mémoire des victimes du crash aérien de l\'A320 dans les Alpes françaises, Cologne (Allemagne), le 25 mars 2015.
Des employés de la compagnie aérienne allemande Germanwings s'enlacent après une minute de silence à la mémoire des victimes du crash aérien de l'A320 dans les Alpes françaises, Cologne (Allemagne), le 25 mars 2015. (MARIUS BECKER / DPA / AFP)