Crash de l'A320 : le PDG de la Lufthansa sur place

Les corps des victimes du crash de l'A320 ont été récupérés. Un travail félicité par Carsten Spohr.

FRANCE 3

La Lufthansa a révélé, mardi 31 mars, qu'elle avait bien eu connaissance de l'état dépressif d'Andreas Lubitz, le pilote à l'origine du crash de l'A320.

Le PDG de la compagnie aérienne, Carsten Spohr, a toutefois refusé d'expliquer pourquoi sa filiale low-cost a laissé voler ce copilote, fragile psychologiquement.

Les corps ont été récupérés

Le PDG a juste remercié les enquêteurs et les gendarmes pour leur travail. "Merci beaucoup pour la bonne collaboration dans les moments les plus difficiles, nous sommes vraiment reconnaissants", a-t-il déclaré en français.

Et pour cause : tous les corps des victimes ont été récupérés. "Sur la zone elle-même du crash, il n'y a plus de corps visibles, c'est pour ça que nous engageons maintenant les militaires des chasseurs alpins pour ramasser les effets personnels", assure le lieutenant Jean-Marc Menichini.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur général de Germanwings, Thomas Winkelmann (G), et le PDG de Lufthansa, Carsten Spohr, le 1er avril 2015, près de la stèle érigée au Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), en hommage aux victimes du crash de l\'airbus A320 de Germanwings.
Le directeur général de Germanwings, Thomas Winkelmann (G), et le PDG de Lufthansa, Carsten Spohr, le 1er avril 2015, près de la stèle érigée au Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), en hommage aux victimes du crash de l'airbus A320 de Germanwings. (JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)