La Lufthansa connaissait le passé dépressif d'Andreas Lubitz

L'enquête sur Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 de la Germanwings, se poursuit. Une équipe de France 2 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les dernières révélations sur Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 de la Germanwings qui a provoqué le crash de l'appareil, mettent un peu plus en cause la compagnie aérienne. Sa maison mère, la Lufthansa, a révélé mardi 31 mars dans un communiqué qu'elle était informée du passé dépressif d'Andreas Lubitz : "En 2009, alors élève de l'école de pilotage, il avait informé l'établissement d'un épisode dépressif sévère, mais décroissant, en fournissant des documents médicaux lors de la reprise de sa formation".

Le président de la Lufthansa attendu sur les lieux du crash

Andreas Lubitz avait effectué sa formation au sein même de l'école de pilotage de la Lufthansa. Pourtant, deux jours après le crash de l'A320, la direction de la compagnie ne mentionnait en aucun cas la dépression de son copilote. Le président de la Lufthansa se rendra demain sur les lieux du crash.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le copilote de Germanwings,  Andreas Lubitz, le 13 septembre 2009 à Hambourg (Allemagne).
Le copilote de Germanwings,  Andreas Lubitz, le 13 septembre 2009 à Hambourg (Allemagne). (FOTO TEAM MUELLER / AFP)