Crash de l'A320 : Andreas Lubitz a-t-il sciemment choisi la zone du crash ?

L'avancée de l'enquête établit un lien entre la zone du crash et le copilote Andreas Lubitz. Le point avec France 2.

FRANCE 2

L'enquête progresse sur le crash de l'A320 de la Germanwings, un lien a été trouvé entre la zone du crash et le copilote. Les perquisitions menées par les enquêteurs laissent penser qu'Andreas Lubitz connaissait parfaitement le lieu du crash. Il était membre du petit aéro-club allemand de Montabaur, son village, où les pilotes ont coutume chaque année de se rendre en France sur l'aérodrome de Sisteron. Certains pilotes allemands présents aujourd'hui à Sisteron confient que les membres de l'aéro-club de Montabaur sont des habitués des lieux."Il y avait un groupe de Montabaur de notre club qui a été accueilli ici chaque année depuis une vingtaine d'années. Éventuellement, une année, il a fait partie de ce groupe", explique l'un des membres.

Un lien complexe

La région est très connue et très appréciée par les pilotes européens de planeur en raison notamment des conditions de vol. Un collègue pilote d'Andreas Lubitz confirme qu'il se serait rendu au moins une fois à Sisteron. Selon lui, il n’y a néanmoins aucun lien à établir : "je ne crois pas qu'il ait délibérément choisi cet endroit", déclare Dieter Wagner.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hélicoptère de la gendarmerie décole pour rejoindre le site du crash de l\'A320 de Germanwings, le 25 mars 2015, à Seyne-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence).
Un hélicoptère de la gendarmerie décole pour rejoindre le site du crash de l'A320 de Germanwings, le 25 mars 2015, à Seyne-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence). ( MAXPPP)