Crash dans les Alpes : deux personnes en permanence dans les cockpits d'Air France-KLM

Le PDG du groupe a annoncé que cette règle était en place sur l'ensemble de sa flotte depuis mercredi.

Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 24 septembre 2014.
Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 24 septembre 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le crash de l'A320 de Germanwings continue de bousculer les pratiques des compagnies aériennes. Le PDG du groupe Air France-KLM a annoncé, lors d'une conférence de presse, jeudi 2 avril, que les avions de sa flotte auraient en permanence deux personnes dans leur cockpit. Plusieurs compagnies ont déjà adopté ce principe depuis le crash, soupçonné d'avoir été provoqué par le copilote Andreas Lubitz qui s'était enfermé, seul, dans le cockpit.

Une mesure qui "vise à rassurer"

La mesure est appliquée depuis mercredi matin, a précisé le PDG du groupe franco-néerlandais, Alexandre de Juniac. "Nous avons voulu prendre un petit peu le temps de la raison", a expliqué le dirigeant. L'Agence européenne de la sécurité aérienne avait émis une recommandation à ce sujet, vendredi 27 mars. 

La mesure n'est appliquée par Air France-KLM qu'"à titre conservatoire", précise la direction, qui a lancé une enquête de sécurité sur son bien-fondé. Ses premières conclusions soulignent que ce dispositif "n'augmente pas globalement le niveau de sécurité" mais "vise à rassurer".