Cet article date de plus de sept ans.

Crash dans les Alpes : des moyens exceptionnels

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les moyens déployés pour les secours sont exceptionnels, après le crash d'un A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence.

300 pompiers, 300 gendarmes et une dizaine d'hélicoptères ont été mis en place pour intervenir sur les lieux du crash de l'A320, dans les Alpes-de-Haute-Provence. La zone de l'accident est très abrupte, très difficile d'accès.

C'est un dispositif exceptionnel que les secours ont déployé. A 15 kilomètres du crash, le village de Seyne-les-Alpes a été transformé en base arrière pour les sauveteurs. Hélitreuillés, les gendarmes de haute montagne sont les premiers sur les lieux du crash, 50 minutes après la collision.

Ouverture d'une cellule psychologique

Dans cette montagne très escarpée, ils sont à la recherche d'éventuels survivants mais en vain. Toute la journée, les quinze hélicoptères de secours ont fait des aller-retour incessants.

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'ouverture d'une cellule psychologique. "Nous avons souhaité mobiliser des moyens d'hébergement et également des moyens d'accompagnement psychologique", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.