Trois compagnies aériennes réclament des dédommagements à Boeing pour l'immobilisation de leurs 737 MAX depuis le crash d'Ethiopian Airlines

Il s'agit des trois principales compagnies chinoises. Le pays a été le premier a ordonner de suspendre les vols de cet avion, impliqué dans deux crashs à cinq mois d'intervalle.

Un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Air China à l\'aéroport international de Pékin (Chine), le 11 mars 2019, jour de l\'entrée en vigueur de l\'interdiction de vol de ce modèle pour les compagnies chinoises.
Un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Air China à l'aéroport international de Pékin (Chine), le 11 mars 2019, jour de l'entrée en vigueur de l'interdiction de vol de ce modèle pour les compagnies chinoises. (GREG BAKER / AFP)

Les difficultés du modèle 737 MAX de Boeing, touché par les crash de Lion Air et Ethiopian Airlines, ne font pas les affaires des compagnies qui avaient choisi cet avion. Les trois principales compagnies chinoises ont officiellement demandé des indemnisations au constructeur aérien américain, pour compenser l'immobilisation au sol de leurs appareils et les reports de livraisons, a annoncé un média d'Etat chinois mercredi 22 mai.

Un Boeing 737 MAX de la compagnie Ethiopian Airlines s'était écrasé le 10 mars, peu après son décollage d'Addis-Abeba, faisant 157 morts, un peu plus de cinq mois après le crash d'un autre 737 MAX, de la compagnie indonésienne Lion Air, qui avait tué 189 personnes. Dans les deux accidents, le système antidécrochage MCAS de l'avion a été mis en cause.

De "lourdes pertes" pour China Eastern

Dès le 11 mars, la Chine avait ordonné à ses compagnies de suspendre tous les vols de 737 MAX pour des raisons de sécurité, une décision qu'elle avait été la première à prendre mais qui a été suivie par de nombreux autres pays depuis.

La télévision publique CCTV a indiqué que China Southern, China Eastern et Air China avaient toutes demandé à être dédommagées par l'avionneur américain, mais n'a pas précisé le montant des indemnisations demandées. Une demande qui intervient en pleine escalade de la guerre commerciale Pékin-Washington.

China Eastern a déclaré que l'immobilisation au sol de ses 14 avions 737 MAX 8 avait "entraîné de lourdes pertes" et que "ces pertes continuent de s'accroître", a précisé l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

China Southern est la plus grande compagnie d'Asie par la taille de sa flotte, China Eastern la deuxième du pays, et Air China est le transporteur national.