Le Boeing 737 Max interdit dans le monde entier

Donald Trump a annoncé mercredi 13 mars l'immobilisation de tous les Boeing 737 Max 8 et 9 aux États-Unis. Ils l'étaient déjà dans la plupart des pays après l'accident de l'Ethiopian Airlines, le week-end dernier.

FRANCE 2

Après de nombreux pays d'Europe, d'Asie et d'Océanie, c'est au tour des États-Unis d'immobiliser tous les Boeing 737 Max sur son territoire. Quelques heures plus tôt, le Canada avait rejoint la longue liste des pays refusant l'accès à leur espace aérien au modèle de l'Ethiopian Airlines mis en cause dans le crash du dimanche 10 mars. En cause, de nouveaux éléments sur l'accident qui est survenu en Éthiopie.

Des problèmes déjà rapportés fin 2018

Aux quatre coins du monde, des passagers sont donc bloqués. En Martinique, des avions censés rejoindre la France ont fait le voyage à vide. A Istanbul (Turquie), un vol a dû faire marche arrière, faute de pouvoir atterrir à Londres (Royaume-Uni). Boeing se retrouve ainsi dans la tourmente. Fin 2018 déjà, des pilotes américains avaient rapporté des incidents en vol, évoquant des problèmes juste après le décollage. C'était un mois seulement après l'accident d'un Boeing 737 Max de la compagnie Lion Air. En Éthiopie, les boîtes noires de l'avion ont été retrouvées, mais le pays assure ne pas avoir les moyens de les analyser. Elles pourraient être acheminées vers l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux Boeings 737 MAX 8 à Renton dans l\'Etat de Washington, le 11 mars 2019. 
Deux Boeings 737 MAX 8 à Renton dans l'Etat de Washington, le 11 mars 2019.  (STEPHEN BRASHEAR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)