Procès de Millas : reprise des débats sans la conductrice

Publié
Procès de Millas : reprise des débats sans la conductrice
France 2
Article rédigé par
S. Thomas - France 2
France Télévisions

Le procès de la conductrice d'un car scolaire percuté par un TER en 2017, à Millas (Pyrénées-Orientales), va se conduire en son absence. L'accident avait coûté la vie à six collégiens.

Devant le tribunal, à Marseille (Bouches-du-Rhône), les parties civiles accueillent avec satisfaction la décision de poursuivre le procès malgré l'absence de la conductrice d'un car scolaire percuté par un TER en 2017, à Millas (Pyrénées-Orientales). Pour le père d'un adolescent tué dans le drame, la défense peut se tenir. "Je préférerais qu'elle soit là. Elle n'est pas là, je ne vais pas aller la chercher à l'hôpital. A la base, elle n'était pas obligée de venir se présenter. Ils ont tous les documents nécessaires pour pouvoir le faire, donc continuons ce procès", confie Fabien Bourgeonnier, père de Loïc, décédé dans l'accident.

La conductrice victime d'un infarctus

Selon ses avocats, Nadine Oliveira est très affaiblie. Victime d'un infarctus, elle est hospitalisée en soins intensifs. L'expertise médicale, réclamée par la défense, a été refusée par la présidente du tribunal. Mardi 27 septembre, l'audience sera consacrée aux expertises psychologiques et à l'examen de personnalité de la conductrice de car.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.