Collision mortelle à Millas : les collégiens se recueillent

Les élèves du collège de Millas sont venus se recueillir et parler de leur souffrance. Ce 14 décembre, un car qui transportait certains de leurs camarades a percuté un TER.

FRANCE 3

200 élèves du collège endeuillé sont venus affronter ensemble ce premier jour après le drame. Pas de cours, ils ont été encouragés à s'exprimer. Ce 14 décembre à Millas (Pyrénées-Orientales), un car scolaire qui transportait des collégiens a percuté un TER. Le bilan s'élève à cinq morts une vingtaine de blessés. Dès 7 heures, les enseignants sont arrivés les premiers, puis les collégiens souvent accompagnés de leur famille. Certains n'ont pas dormi de la nuit.

Une cellule psychologique de crise

Pour entendre la souffrance des collégiens, parfois si difficile à exprimer, le rectorat a dépêché près de 60 personnes au sein d'une cellule psychologique. Pour le ministre arrivé sur les lieux, selon les spécialistes, il faut que les émotions des enfants soient recueillies également au sein des familles. À Millas, un coordonnateur interministériel accompagnera enfants et familles dans la durée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bus et un TER sont entrés en collision à Millas, dans les Pyrénées-Orientales, le 14 décembre 2017.
Un bus et un TER sont entrés en collision à Millas, dans les Pyrénées-Orientales, le 14 décembre 2017. (MATTHIEU FERRI / RADIO FRANCE)