Collision mortelle à Millas : divergences dans les témoignages sur les barrières du passage à niveau

Un accident entre un train et un car scolaire est survenu sur un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales) ce jeudi 14 décembre. La conductrice du bus affirme que les barrières étaient levées. Les témoignages divergent.

FRANCE 2

Une collision est survenue entre un train et un car scolaire sur un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales) ce jeudi 14 décembre. Les barrières sont toujours au centre des investigations. Étaient-elles fermées ou ouvertes quand l'autocar s'est engagé sur les rails ? Les premiers témoins parlent, notamment une adolescente qui se trouvait dans le bus derrière le car accidenté. Selon elle, les barrières étaient bien levées.

Expertiser les éléments matériels

Un témoignage sur lequel le procureur ne veut pas se prononcer. Il avait pourtant précisé que la majorité des témoins affirmaient le contraire. Ce samedi 16 décembre, il s'est rendu sur place. "Les éléments matériels qui ont pu être recueillis sur place, notamment le bloc d'articulation de la barrière, mettent celle-ci en position fermée. Nous devrons, bien évidemment, expertiser cet élément pour déterminer si ce fonctionnement est normal ou s'il est la résultante de l'accident", a déclaré Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau annonçant un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales), le 16 décembre 2017, après une collision mortelle entre un train et un autocar.
Un panneau annonçant un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales), le 16 décembre 2017, après une collision mortelle entre un train et un autocar. (RAYMOND ROIG / AFP)