Cet article date de plus de trois ans.

Accident de Millas : deux familles se constituent partie civile

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Accident de Millas : deux familles se constituent partie civile
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des proches des victimes de l'accident tragique de Millas se sont constituées partie civile afin d'avoir accès au dossier d'instruction et de connaître les avancées de l'enquête.

Les familles veulent savoir. Quelques jours après la collision tragique entre un bus scolaire et un TER à Millas (Pyrénées-Orientales), certains proches de collégiens qui ont perdu la vie se sont constituées partie civile. Sur place, Victoria Rouxel fait le point. "Il s'agit de cinq personnes de deux familles différentes endeuillées par la tragédie. Leur avocate a annoncé qu'elles allaient avoir accès au dossier d'instruction dès le 27 décembre pour savoir où en est l'enquête. L'avocate précise également que ses clients ne nourrissent aucune colère, mais veulent simplement savoir ce qu'il s'est passé pour que la justice et la vérité éclatent au grand jour."

La conductrice du car en cause ?

La journaliste ajoute : "C'est cette même avocate qui avait pointé du doigt le fait que la conductrice du car puisse être sous l'emprise de médicaments au moment de la collision avec le TER, mais le procureur a affirmé ce 26 décembre qu'il n'y avait aucun lien avec l'accident. Une pétition en soutien à la conductrice du car a déjà recueilli près de 20 000 signatures."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accident de car dans les Pyrénées-Orientales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.