Accident de Puisseguin : l’émotion est toujours vive, six ans jour pour jour après le drame

Publié Mis à jour
Accident de Puisseguin : l’émotion est toujours vive, six ans jour pour jour après le drame
France 2
Article rédigé par
L. Berbey, G. Coulon, J. Galichet, S. Tuscq-Mounet, France 3 Aquitaine, M. Kassou - France 2
France Télévisions

Le 23 octobre 2015, un accident de car faisait 43 victimes à Puisseguin (Gironde). Six ans après jour pour jour, une cérémonie d’hommage a eu lieu, en présence des proches des victimes, et de François Hollande, président de la République au moment des faits.

Il y a six ans jour pour jour, le 23 octobre 2015, un chauffeur perdait le contrôle de son camion, et sa remorque heurtait un autocar arrivant en face. Les deux véhicules ont rapidement pris feu. 43 personnes sont décédées. Dans la commune de Puisseguin, en Gironde, lieu du drame, une cérémonie s’est tenue en présence des proches des victimes. L’émotion est toujours très forte. François Hollande, président de la République au moment des faits, était également sur place.

Un non-lieu du juge d’instruction

Le juge d’instruction a rendu un non-lieu vendredi 22 octobre. Selon ce dernier, seul le conducteur peut être mis en cause, mais il est décédé. Une décision incompréhensible pour beaucoup de rescapés et de proches. En 2017, l’enquête a mis en évidence un réservoir d’essence non homologué accroché au camion. "Le juge dit que la vitesse est la cause de l’accident, c’est une faute de personne, humaine. Je suis parfaitement d’accord, on le sait depuis le début, mais la cause de l’incendie, on ne la connaît pas", expose Michel Vigier, président du collectif des victimes de Puisseguin, qui souhaiterait que cette piste soit développée. Le parquet et les avocats des victimes ont fait appel du non-lieu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.