Cet article date de plus de six ans.

A Toulouse, un chien mord trois personnes, dont un policier, avant d'être abattu

Le labrador, très agressif, appartenait à une femme interpellée en état d'ivresse, vendredi en début de soirée. Il a été tué par un agent de la Brigade anti-criminalité.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un chien de race labrador, en 2009 (photo d'illustration). (MAXPPP)

Un chien de race labrador a été abattu vendredi par un policier de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Toulouse après avoir mordu un autre policier et deux personnes, a-t-on appris samedi 15 avril de source policière.

La propriétaire de l'animal, une femme de 35 ans, interpellée en état d'ivresse, a d'abord été mise en cellule de dégrisement. Puis cette personne, s'affirmant sans domicile fixe, a été placée en garde à vue pour "blessure involontaire avec arme par destination, outrage et violence sur agents dépositaires de la force publique", a-t-on indiqué de même source.

Dix jours d'arrêt de travail pour le policier blessé

Les faits se sont passés vendredi en début de soirée rue des Martyrs de la Libération, dans le centre de Toulouse. Pour une raison inconnue, le chien, très agressif (alors que le labrador n'est pas classé parmi les races de chiens dangereux) a mordu deux passants, leur arrachant le pantalon et les blessant au genou, a expliqué la source policière. Les deux victimes ont été transportées à l'hôpital.

Appelés sur les lieux, les policiers de la BAC ont à leur tour été agressés. Un agent a été blessé tandis que son collègue a tué l'animal en lui tirant dessus à quatre reprises avec son arme de service, a ajouté la même source. Le policier blessé s'est vu prescrire dix jours d'arrêt de travail, a indiqué la même source.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.