Exemple : les coursiers à vélo

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 04/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Ils sont coursiers à vélos à Paris.

Concentration maximale pour Basile Favretto. Le danger est partout.

Les réactions des voitures! Le piéton qui peut arriver de n'importe où! La voiture qui déboîte.

Depuis sept ans, quatre jours par semaine, Basile enfourche son vélo. Son métier, coursier, sa mission, livrer des plis à Paris et sa banlieue. Il faut se faufiler et surtout respecter les délais. De plus en plus de clients font appel à ce type de coursier. Entre 5 et 12 euros la livraison, le même prix qu'à scooter. Mais sur les petites distances, les vélos sont plus rapides.

Pourquoi avez-vous fait appel à un coursier en vélo.

Car pour envoyer un pli quelque part, c'est rapide et écologique.

Ils sont 150 à Paris mais Marseille, Lyon, Toulouse ne sont pas en reste. Même si les livraisons s'enchaînent, pédaler reste pour Basile un plaisir.

Vous n'êtes pas trop fatigué.

Non, ça ne fait que deux heures que la journée à commencé. Il reste les 3/4 de la journée à faire.

Il est 10h20, Basile est dans le 7e arrondissement. Il a une heure pour récupérer deux plis à Neuilly, en livrer trois à Paris. il a mis 57 min.

Il me reste deux minutes pour livrer, je suis dans les temps.

C'est dans ce centre d'appel que tout se gère. Derrière les ordinateurs, les patrons, deux anciens coursiers, prennent les commandes des clients. Ils parcourent entre 100 et 120 km par jour. Leurs corps et leurs nerfs sont mis à rude épreuve.

La première année, c'est dur quand on rentre le soir à la maison. On va directement au lit. Après, on prend l'habitude, ça devient des journées normales.

Des journées qui se terminent par un apéro entre collègues. Il y a dix ans, cette entreprise ne comptait que quatre employés. Aujourd'hui, ils sont quinze. Depuis qu'il livre à vélo, Basile n'a eu qu'un accident grave, la clavicule cassée.

Au coeur du Pays basque, dans les Pyrénées-Atlantiques, le village d'Ainhoa, moins de 700 habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==