Éthique sur l'étiquette : quelles mesures ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 23/05/2013Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Autre catastrophe qui s'est produite il y a près d'un mois au Bengladesh. Une immense usine de production de vêtements s'est effondrée sur les salariés, provoquant la mort de 1127 personnes. Des marques françaises ont été mises en cause. Pourtant, certains fabricants signent des chartes éthiques, contrôlent leurs moyens de production. Mais ça n'est pas toujours le cas.

Des conditions de travail indigne, un salaire de misère, et aucun respect des règles de sécurité. Cela conduit a des catastrophes, comme l'effondrement d'une usine au Bangladesh : plus de 1000 morts. Le Bangladesh est le 3e fournisseur de textiles pour la France. Mais il y a aussi la Chine ou l'inde, pays où le droit du travail est souvent bafoué. Le droit du travail dans les pays pauvres, c'est le cheval de bataille de cette entreprise. Ici, on connaît les fournisseurs, un argument qui séduit la clientèle.

On veut allier le côte mode, matières naturelles, avec l'aspect social. Ça me touche.

On est prêt à mettre un prix un peu plus élevé pour quelque chose de responsable comme cette marque.

Pour être sûre des conditions de travail, Elle a décidé de rendre une visite surprise à son fournisseur. Extincteurs, sortie de secours, fiches de paie. Tout est passé au crible. Problème aujourd'hui : l'absence de marquage au sol.

J'ai exige que sous 7 jours les marques au sol seront visibles. dans le reste du pays.

Tous les travailleurs indiens devraient Les mulitnationales du textile sont très peu regardantes. Ici, difficile de croire que ces jeunes ouvrières sont en âge de travailler. Pour les Ong, les multinationales sont responsables.

On leur demande prendre C'est sur leurs marges qu'il faut avoir une réflexion.

Le JT
Les autres sujets du JT