Entretien avec Pierre Servent, spécialiste des questions de Défense

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 18/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Nathanaël de Rincquesen : Merci Alban. Vous êtes notre spécialiste des questions de Défense que vous suivez depuis de nombreuses années. Près de 24 heures après cette catastrophe, existe-t-il pour vous encore un doute sur l'origine ? C'est bien un missile qui a abattu l'avion. Pour 3 raisons, plsuieurs avions ont été abattus ces derniers jours, les américains sont crédibles. Enfin, il y a une grande dispersion des débris de l'avion au sol. Si il y avait une charge dans les soutes a bagage, ça n'aurait eu le même effet. Une charge explosant dans les nuages aurait déséquilibré l'avion.

Nathanaël de Rincquesen: Les Américains qui, les premiers, ont dit avoir la certitude que c'était un missile. Ont-ils les moyens de déterminer qui est à l'origine du tir ? Les échos radars auraient repéré l'avion et on saurait l'origine du Il y a un doute: ou c'est une batterie russe sur la Si c'est sur la frontière les Russes ont pu intervenir. Il sera difficile de savoir par qui a été servi les missiles sol-air. Peut-on imaginer que le tireur, sans doute un soldat chevronné sur ce genre de batterie, ait pu confondre le Boeing avec un appareil militaire ? Des professionnels n'auraient îpas fait cette erreur. L'hypothèse converge vers les séparatistes qui auaient récupéré le matériel. C'est une erreur d'interprétatioon des tireurs. L'enquête en zone de guerre sera-t-elle difficile à mener.

Pierre Servent: Les civils ont transporté des parties de l'avion. Si les séparatistes sont responsables, on ne peut pas compter sur une bonne enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==