EN IMAGES. Birmanie : les temples bouddhistes de Bagan endommagés par un séisme

Plus de 180 pagodes ont été touchées lors du tremblement de terre qui a touché, mercredi, le centre du pays.

Des murs réduits à néant, des peintures à terre : au lendemain d'un séisme de magnitude 6,8, qui a touché le site touristique de Bagan, au centre de la Birmanie, militaires et policiers s'employaient pour nettoyer les débris.

Quelque 185 pagodes ou monuments bouddhistes ont été endommagés lors du tremblement de terre. Ils sont désormais interdits d'accès aux visiteurs. Le site de Bagan, sacré pour les Birmans, compte plus de 2 500 pagodes et monuments bouddhistes construits entre le Xe et XIVe siècle.

Mercredi, à l'heure du séisme, de nombreux touristes étaient présents dans les temples et une Espagnole a été légèrement blessée. Alors que Bagan est devenu un site touristique majeur, la Birmanie espère le faire classer au patrimoine mondial de l'Unesco.

113
Construit en brique au XIIe siècle, le temple de Sulamani est enveloppé d'un nuage de poussière au moment où le séisme frappe Bagan, le 24 août. A son apogée, Bagan était la capitale d'un royaume puissant et l'un des principaux centres culturels d'Asie. SOE MOE AUNG / AFP
213
Le temple de Myauk Guni, a été, lui aussi très abîmé. Lieu sacré pour les Birmans, Bagan était situé à 30 km à peine de l'épicentre du séisme. YE AUNG THU / AFP
313
Les militaires avancent pieds nus, comme le veut la coutume dans les temples bouddhistes, pour ramasser et balayer les débris autour des monuments. YE AUNG THU / AFP
413
La restauration prendra du temps, ont déjà indiqué les autorités. Un homme ramasse, ici, les morceaux d'une fresque murale. YE AUNG THU / AFP
513
Au fond, le temple Sulamani, qui a visiblement beaucoup souffert. Au premier plan, un fermier laboure son champ. YE AUNG THU / AFP
613
Le sommet décapité d'une pagode de Bagan. Pour les réparations, le gouvernement birman travaille en coordination avec l'Unesco qui a déjà déployé des experts sur place. SOE ZEYA TUN / REUTERS
713
Quelqu'un pointe du doigt le morceau d'une fresque qui s'est détaché du plafond du temple. YE AUNG THU / AFP
813
Les militaires et un officier de police ramassent les briques du temple de Dhammayangyi, le plus grand des temples bouddhistes de Bagan, construit au XIIe siècle. KYAW KYAW / ANADOLU AGENCY
913
Déjà touchés par un séisme en 1975, les temples de Bagan ont subi des travaux de restauration très controversés à l'époque de la junte militaire. YE AUNG THU / AFP
1013
Les murs entourant le temple de Sulamani se sont effondrés sous l'effet du séisme. YE AUNG THU / AFP
1113
 Des policiers, encore, se tiennent devant un temple. SOE ZEYA TUN / REUTERS
1213
Une femme marche devant une pagode partiellement dévastée. Le site de Bagan est l'un des plus touristiques du pays, fréquenté aussi bien par les Birmans que par les étrangers. SOE ZEYA TUN / REUTERS / X02594
1313
Un temple abîmé, mais illuminé par la lumière de ce superbe arc-en-ciel. STRINGER . / REUTERS