Cet article date de plus de huit ans.

En direct de Washington

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

En tout cas, la tension est montée d'un cran avec ce message du nouveau pouvoir en Ukraine qui menace de répondre par tous les moyens à ce qu'il qualifie "d'invasion russe" sur son territoire. En direct avec nous de Simferopol, Arnaud Conte. Arnaud, ce soir rien ne semble pouvoir empêcher la Crimée de confirmer demain son basculement du côté de.

Oui, on ne fait pas 10m ici sans croiser un drapeau russe, un milicien ou quelqu'un qui vous promet une vie meilleure en acceptant de se tourner vers Moscou. Le discours et la rhétorique sont souvent soufflés par les nouvelles autorités pro-russes. Prenons l'exemple de la télé d'État de Crimée, censée être indépendante.

Les miliciens ont par endroits remplacé les techniciens dans le haIl d'accueil de la télévision publique de Crimée, les autorités pro-russes en ont fait leur QG de campagne. L'accès aux locaux est désormais strictement contrôlé par des hommes armé. Entrée interdite pour notre caméra mais à l'extérieur, ces deux journalistes ukrainiennes nous invitent à les suivre pour s'introduire discrètement par l'arrière du bâtiment.

Là, ce sont les studios, c'est ici qu'ils enregistrent leurs flashes de propagande toutes les heures en direct.

Notre présence est très vite remarquée.

Ce sont des Français, ils sont avec moi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.