Cet article date de plus de huit ans.

En direct de Matignon

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

L. Delahousse : Cette décision a bien sûr une dimension politique. On va rejoindre Guillaume Daret a Matignon, bonsoir Guillaume. Demain, les taux de pollution devraient être inférieurs à ceux de la semaine, pourtant le gouvernement maintient cette décision.

G. Daret : Le seuil d'alerte effectivement ne devrait pas être dépassé demain, mais cela ne remet pas en cause cette circulation alternée décidée parle Premier ministre. Depuis plusieurs jours, la pollution s'accumule, pas question de se retrouver avec un pic énorme en milieu de semaine. Cette décision est aussi politique à une semaines des municipales. Les différents candidats se sont emparées du sujet. Pour Anne Hidalgo, la mesure serait nécessaire. Nathalie Kosciusko-Morizet évoque en revanche un cache misère. Mais Jean-Marc Ayrault montre ainsi à ses alliés écologistes qu'il est actif sur ce sujet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.