En direct de l'Elysée

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 14/09/2014Durée : 00h30

C'est une position qui a sa logique mais qui est humainement difficile à assumer.

Une escalade dans la barbarie qui intervient 24 heures avant la conférence internationale sur l'Irak et la Syrie qui se tiendra demain à Paris. Bonsoir Maryse Burgot. La France a bien sûr condamné cette exécution. François Hollande était encore vendredi sur le sol irakien. Demain, les choses pourraient s'accélérer du côté de la coalition.

M. Burgot : Oui, parce qu'une grande conférence internationale est organisé à Paris demain matin. Son objectif: coordonné la lutte contre ce groupe ultra radical. Cette conférence dont la France a pris l'initiative sera coprésidée par François Hollande et le nouveau chef d'Etat irakien. Il s'agit de se répartir les rôles. Les Américains vont continuer à s'occuper du volet militaire en intensifiant les frappes. Une option que n'excluent pas les Français, mais bombarder ne suffit Il faut aussi remonter les filières de financement de cette organisation. OU GHCOFG, ÎFOUVG l' une réponse Ou encore, trouver une réponse globale aux départs des combattants étrangers qui rejoignent les rangs des jihadistes.

Le JT
Les autres sujets du JT