VIDEO. Sarkozy entend prendre en compte "les avertissements" lancés lors des régionales

Le président des Républicains, critiqué en interne pour la ligne politique imposée à son parti, a insisté sur la nécessité de "l'union avec le centre" 

FRANCE 2

Le Front national n'a pas confirmé, dimanche 13 décembre au second tour des élections régionales, sa percée historique du premier tour. Le FN n'a décroché aucune région. Quant à la droite et à la gauche, elles s'en partagent chacune au moins cinq. Pour autant, Nicolas Sarkozy a dit vouloir prendre en compte "les avertissements" lancés lors de ce premier tour, dominé par le parti frontiste dans six régions.

>> Elections régionales : les résultats du second tour en direct

Car la contre-performance des Républicains au premier tour a entraîné des critiques au sein même du parti à l'encontre de son président. L'ancien chef de l'Etat a d'ailleurs tenté de désamorcer la grogne en promettant pendant l'entre-deux tours la tenue d'un Conseil national pour débattre de la "ligne" du parti, en février prochain.

La nécessité de "l'union avec le centre"

Dans sa première réaction, dimanche au siège de son parti à Paris, Nicolas Sarkozy a aussi insisté sur la nécessité de "l'union avec le centre". A droite, les couteaux risquent d'être tirés dans la perspective de la primaire de novembre 2016 pour la présidentielle, qui va focaliser tous les débats des mois à venir.

(ALAIN JOCARD / AFP)