VIDEO. Départementales : la ligne du "ni-ni" de l'UMP est une "faute morale et politique", accuse Valls

Manuel Valls a réagi sur RTL aux résultats de ce premier tour des élections départementales. 

RTL

Manuel Valls accuse l'UMP. La consigne du "ni-ni" (ni Front national, ni Front républicain) donnée par Nicolas Sarkozy en vue du second tour des élections départementales de dimanche prochain est une "faute morale et politique", a estimé le Premier ministre, lundi 23 mars. 

>> Elections départementales 2015 : suivez les résultats en direct

"Quand on a à choisir entre un candidat républicain et le Front national, on n'hésite pas, a-t-il déclaré sur RTL. La gauche, elle n'hésite pas".

Le PS éliminé dans 500 cantons

L'UMP, alliée aux centristes de l'UDI, est arrivée en tête du premier tour des élections départementales, devant le Front national et le PS. Son président, Nicolas Sarkozy, a appelé dimanche à ne voter ni pour le FN ni pour la gauche dans les départements où les candidats UMP seraient éliminés.

Le PS, qui se place à la deuxième ou troisième place selon qu'on lui associe ou non les voix de ses alliés de gauche, a d'ores et déjà été éliminé de 500 cantons, indique Manuel Valls. 

Manuel Valls, le 22 mars 2015, à Paris. 
Manuel Valls, le 22 mars 2015, à Paris.  (ALAIN JOCARD / AFP)