Transports gratuits, roses offertes... Cinq initiatives pour inciter les électeurs à aller voter aux européennes

A Nancy, Lyon, Marseille, Paris ou encore Saint-Hilaire-de-Riez, des entreprises et des bénévoles veulent encourager la participation pour le scrutin du 26 mai.

Un électeur vote lors du second tour de l\'élection présidentielle en 2017. 
Un électeur vote lors du second tour de l'élection présidentielle en 2017.  (DENIS MEYER / HANS LUCAS)

De quoi motiver les réfractaires ? Seuls 43% des électeurs devraient se déplacer pour voter pour les élections européennes, selon un sondage Oxoda-Dentsu Consulting pour franceinfo. Face à cette potentielle abstention, des entreprises et des particuliers s'organisent pour tenter de mobiliser davantage d'électeurs, dimanche 26 mai. Tour d'horizon des initiatives à l'approche du scrutin.

1Des taxis à disposition des personnes âgées

"J'ai eu des remontées sur le fait que certaines personnes sont obligées de prendre un taxi, et parfois de débourser 50 euros, pour accomplir leur devoir citoyen, je trouvais cela complètement absurde", témoigne Fabien Pasquerault à franceinfo. Depuis la présidentielle, raconte Ouest-France, ce gérant d'une entreprise spécialisée dans l'aide à domicile propose aux personnes âgées résidant à Saint-Hilaire-de-Riez (Vendée) de les emmener voter si elles n'arrivent pas à se déplacer.

Il en accompagne même certains jusqu'à l'isoloir. A la vingtaine d'entre eux qui ont déjà réservé leur course pour dimanche, le bénévole a émis une condition : "A partir de 10 heures, pas dès 9 heures !" rigole-t-il en précisant qu'il considère ce service comme un "devoir".

Un transport à la demande gratuit sera également mis en place à Sorgues (Vaucluse). La ville de Vieux-Condé (Nord) propose aussi un service de navettes gratuites destinées aux personnes rencontrant des problèmes de mobilité. La navette viendra les chercher à leur domicile, précise la mairie sur sa page Facebook

2Des trajets en bus remboursés 

Ceux qui iront voter en autobus auront aussi droit à un geste. Aux voyageurs dont le bureau de vote est bien éloigné de leur domicile, la société de transport Flixbus propose de rembourser le trajet. "[Les passagers] pourront ensuite prendre une photo devant leur bureau de vote et ensuite se faire rembourser", explique la direction des opérations de la société à BFMTV

3Des trotinettes électriques en libre service 

A Lyon, Marseille et Paris, les électeurs qui se déplaceront jusqu'aux urnes pourront bénéficier d'une course gratuite en trottinette. De 6 heures à 21 heures dimanche 26 mai, un code leur permettra de se rendre, gratuitement, jusqu'à leur bureau de vote.

4Des fruits et des légumes gratuits

Les clients du marché central de Nancy peuvent, comme à chaque élection, se rendre chez le primeur Huseyn Uyar. Leur carte d'électeur tamponnée en main, ils peuvent retirer auprès de "Lulu" 1 kg de fruits et légumes. Ce commerçant pro-européen, interviewé par France Bleu, essaie de mobiliser les électeurs nancéiens à se déplacer jusqu'aux urnes. "Pour la dernière élection présidentielle, on a offert une tonne de fruits et légumes, se rappelle-t-il auprès de nos confrères. C'est un coût, mais ça m'a motivé parce que j'ai vu pas mal de jeunes venir." Selon le sondage Odoxa-Dentsy Consulting pour franceinfo, 70% des 18-34 ans ne devraient pas se déplacer dimanche, quand les plus âgés, les 65 ans et plus, ne seront que 40% à bouder les urnes.

5Des roses offertes pour les mamans  

Claud Petitgand, le maire d'Antilly (Moselle), a mis les moyens pour mobiliser les électeurs. Et plus particulièrement, les mamans de cette commune de 180 habitants qui seront mises à l'honneur dimanche 26 mai, jour de fête des mères. France Bleu explique qu'à l'issue de leur vote, chaque maman recevra une rose. A la sortie du bureau de vote, elles seront invitées à participer à un barbecue sous un chapiteau loué pour l'occasion, à côté d'un château gonflable pour les enfants. "C'est un devoir civique évidemment mais au-delà, il faut motiver les troupes comme on dit et donc, aller voter", a déclaré le maire de la commune.