VIDEO. "A La République en marche, les bonnes vieilles techniques de désignation par le chef continuent", estime Gérard Larcher

Le président du Sénat était l'invité de la matinale de France 2, vendredi 3 novembre.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Petit tacle du président du Sénat contre Emmanuel Macron sur France 2, vendredi 3 novembre. Gérard Larcher a fait part d'une petite "déception politique" à propos du chef de l'Etat : "On m'avait dit qu'il y aurait un nouveau monde, je vois qu'à La République en marche, les bonnes vieilles techniques de désignation par le chef continuent."

Une allusion à la façon dont Emmanuel Macron a choisi le porte-parole du gouvernement et secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Christophe Castaner, pour prendre la tête du mouvement qu'il a créé.

Les mots de Laurent Wauquiez "ne sont pas mes mots"

Par ailleurs, le sénateur Les Républicains (LR) des Yvelines a désapprouvé les propos de Laurent Wauquiez sur Emmanuel Macron [le candidat à la présidence du parti LR avait jugé le président de la République "hanté par la haine de la province" et sans "amour charnel de la France"]. "Ce n'est pas mes mots. Je pense que le président de la République est attentif à l'ensemble du pays", a déclaré Gérard Larcher.

Le président du Sénat a d'ailleurs refusé de se prononcer pour un candidat à la présidence des Républicains. "Je ne prendrai position pour personne. Je tiens à l'unité du mouvement politique."

Gérard Larcher
Gérard Larcher (France 2)