Le Sénat est-il dépassé ?

Ils ont en moyenne 62 ans, sont en majorité blancs et de sexe masculin, on a parfois l’impression qu’ils appartiennent à un autre siècle… Vous avez deviné ? Franceinfo vous présente les sénateurs français.

FRANCEINFO

En 2015, quand l’Assemblée nationale a voulu pénaliser les clients de prostituées, non seulement le Sénat a refusé, mais en plus, il a rétabli le délit de racolage passif, qui pénalise lui les prostituées. "Je suis très attristée du message que le Sénat envoie aujourd’hui à ces femmes contre qui nous avons délivré un blanc-seing de violence" a alors déclaré la sénatrice UDI Chantal Jouanno.

Les animaux mis sur le même plan que des "meubles"

La même année, les sénateurs ont aussi refusé de reconnaître que les animaux étaient des êtres vivants doués de sensibilité. Les sénateurs voulaient donc que les animaux restent considérés comme des biens dits "meubles", comme une chaise ou une table par exemple. "Un animal est-il un bien ? Oui. Pourquoi ? Parce qu’on peut le vendre" a alors déclaré Jean-Jacques Hyest, ex-sénateur LR. Cela a ralenti le vote de cette loi sur les animaux, mais ça ne l’a pas empêchée. Car au final, c’est très souvent l’Assemblée nationale qui a le dernier mot.

Les sénateurs participent à une séance à l\'hémicycle, au Palais du Luxembourg à Paris, le 17 novembre 2016.
Les sénateurs participent à une séance à l'hémicycle, au Palais du Luxembourg à Paris, le 17 novembre 2016. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)