Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Régionales : Xavier Bertrand se pose en "seule alternative" à Marine Le Pen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Régionales : "Le visage de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie ne sera pas celui de Marine Le Pen", lance Xavier Bertrand
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le candidat du parti Les Républicains est arrivé en seconde position en Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec 25% des voix.

"Je dis aux électeurs de la gauche qu'ils peuvent se retrouver dans le projet que je conduis." Le candidat de la droite dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Xavier Bertrand, a déclaré dimanche 6 décembre qu'il serait le candidat du rassemblement face à Marine Le Pen, dont la liste arrive en tête dans cette région jadis ancrée à gauche.

A l'issue du premier tour des élections régionales, dimanche 6 décembre, la présidente du Front national écrase la concurrence avec 40,3% des voix, selon notre estimation Ipsos-Sopra Steria. Le candidat de la droite et du centre, Xavier Bertrand, arrive loin derrière avec 25% des voix.

>> Elections régionales : les résultats du premier tour en direct

"Voter FN, une voie sans issue"

"La liste de rassemblement de la droite et du centre que je conduis est la seule alternative possible contre l'extrême droite", a dit l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy lors d'une déclaration à Tourcoing (Nord). "Voter FN conduira la région à une voie sans issue et au déclin définitif", a-t-il ajouté à l'adresse des électeurs du FN.

Un peu plus tôt, le candidat du PS dans la région, Pierre de Saintignon, avait mis en garde contre une tentation de vouloir "gagner seul", mais n'a pas évoqué de désistement. "Si les prévisions actuelles s'avèrent réelles et si le score [du FN] est aussi élevé, tout doit être fait pour que les défenseurs de la République et de nos valeurs gagnent", a-t-il souligné.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.