Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Régionales : la candidature de Marine Le Pen est "un marchepied pour les présidentielles", selon Cambadélis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier secrétaire du PS a critiqué la candidature de la présidente du FN dans le Nord-Pas-de-Calais, défendant Pierre de Saintignon, le candidat socialiste, le seul qui, d'après lui, se préoccupe des intérêts du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie

Jean-Christophe Cambadélis a estimé, mardi 30 juin, que la candidature de Marine Le Pen aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie était un "marchepied pour les présidentielles". Interrogé par RTL sur une éventuelle candidature de Martine Aubry, que certains dirigeants socialistes locaux souhaiteraient voir contrer la présidente du FN, le Premier secrétaire du PS a affirmé son soutien à Pierre de Saintignon, 1er vice-président de la région Nord-Pas-de-Calais et 1er adjoint de la maire de Lille. "Pierre de Saintignon, qui est le candidat des socialistes, désigné par les militants, est un candidat tout à fait efficace, nécessaire."

Aubry, Cambadélis et Filleul derrière Saintignon

"Et je dirais même que c'est le seul qui se préoccupe des intérêts du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, alors que pour Marine Le Pen, il s'agit d'un marchepied pour les présidentielles, et pour Xavier Bertrand une manière de revenir dans le jeu duquel il a été éliminé au sein du parti des Républicains conservateurs", a ajouté le député de Paris.

Pour contrer toute suspicion de dissension au sein des socialistes de la région, Jean-Christophe Cambadélis a affirmé que la maire de Lille allait officiellement soutenir le candidat du PS. "Le 14 juillet, il y aura un grand rassemblement, à Lille, et nous serons avec Martine Filleul, la présidente de la fédération socialiste du Nord, Martine Aubry et moi-même au côté de Pierre de Saintignon pour soutenir sa candidature."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.