VIDEO. Emmanuel Macron a renoncé à l'idée de reporter les élections régionales de 2021 après la présidentielle, selon Gérard Larcher

Le président du Sénat déclare qu'Emmanuel Macron lui a confirmé en personne qu'il renonçait à cette idée.

FRANCEINTER / RADIOFRANCE

Invité de France Inter mardi 7 juillet, au lendemain du remaniement ministériel, le président du Sénat, Gérard Larcher (LR) a confirmé qu'il n'y aurait pas de report des élections régionales de 2021 après la prochaine élection présidentielle, une option qu'envisageait le chef de l'État, Emmanuel Macron. "C'est ce que m'a dit le président", a indiqué Gérard Larcher, il n'y aura pas de report de ces élections. 

Le président du Sénat a ensuite expliqué en avoir discuté avec le nouveau Premier ministre, Jean Castex. "Je lui disais, tous ceux qui tentent de bouger, sauf motif majeur, les calendriers électoraux, ça se retourne contre les auteurs", a expliqué Gérard Larcher.

Une proposition très critiquée

L'idée de reporter les régionales après la présidentielle, évoquée par le chef de l'État le 15 juin dernier lors d'un déjeuner entre le président et deux représentants de l'association des Régions de France, avait été très critiquée. Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, avait qualifié sur France Bleu Nord cette idée de "blague". "Les élections ça n'est pas une question de convenance personnelle ou de convenance présidentielle (…) C'est quand même très grave qu'on se dise qu'on va faire les élections au moment où ça arrange, c'est le peuple le patron", avait tonné Xavier Bertrand.

Gérard Larcher, président du Sénat, invité de France Inter le 7 juillet 2020.
Gérard Larcher, président du Sénat, invité de France Inter le 7 juillet 2020. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)