Cet article date de plus de cinq ans.

Régionales : un élu FN radié pour avoir appelé à voter pour Laurent Wauquiez (LR)

Un élu FN du conseil municipal de Clermont-Ferrand, Antoine Rechagneux, souhaite faire barrage au PS en région Rhône-Alpes-Auvergne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Antoine Rechagneux, le 24 mars 2014 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).  (MAXPPP)

Sa stratégie pour faire barrage à la gauche a immédiatement été sanctionnée. Le chef de file FN au conseil municipal de Clermont-Ferrand, Antoine Rechagneux, a été suspendu, et une procédure de radiation du parti est en cours, a confirmé à francetv info le secrétaire général du Front national, Nicolas Bay, jeudi 10 septembre. Son tort ? Avoir appelé, lundi 7 décembre, à voter pour Laurent Wauquiez (Les Républicains) au second tour des régionales en Auvergne-Rhône-Alpes alors que le candidat FN se maintient au second tour.

Dans la nuit de dimanche, cet élu FN du conseil municipal de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) a annoncé sur sa page Facebook sa volonté d'appeler ses soutiens "et les electeurs qui lui ont fait confiance" à voter pour la liste menée par Laurent Wauquiez. "Nous n'avons pas réussi notre pari d'arriver en tête dans notre région inique Auvergne-Rhône-Alpes. Comparés aux scores nationaux, les scores de l'Auvergne sont d'ailleurs catastrophiques", analyse-t-il. 

A la tête d'une liste LR-UDI-MoDem, Laurent Wauquiez est arrivé en tête du premier tour avec 31,73% des suffrages exprimés, devant le candidat frontiste Christophe Boudot (25,52%) et le président sortant de la région Rhône-Alpes, le socialiste Jean-Jack Queyranne (23,93%). Mais, malgré cette avance, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy devra batailler pour remporter la présidence de la nouvelle région, car les listes du rassemblement EELV-PG (6,90%) et du Parti communiste (5,39%) se sont désormais ralliées à la liste de Jean-Jack Queyranne.

"Je reste fidèle à Marine le Pen"

Nous n'avons pas réussi notre pari d'arriver en tête dans notre région inique Auvergne-Rhône-Alpes. Comparés aux scores...

Posté par Antoine Rechagneux - Rassemblement Bleu Marine pour Clermont Ferrand sur lundi 7 décembre 2015

Une prise de position qui n'est pas du tout du goût de la tête de liste FN, qui n'a pas manqué de le tacler lors du débat du second tour des régionales dans les locaux du journal La Montagne"M. Rechagneux, je n'en voulais pas sur ma liste. Il a voulu un poste, il ne l'a pas eu. Il essaie de l'avoir chez M. Wauquiez. Quand il a voulu tirer dans le dos du FN, nous l'avons exclu", a ainsi expliqué Christophe Boudot, ajoutant que son ancien colistier avait été suspendu. 

Contacté par francetv info, le secrétaire général du Front national, Nicolas Bay, a confirmé qu'un recommandé avait été envoyé mardi et qu'Antoine Rechagneux était désormais "radié et indésirable". Pourquoi indésirable ? "Parce qu'il n'est pas à jour de ses cotisations", explique Nicolas Bay. 

De son côté, l'équipe de Laurent Wauquiez a précisé à francetv info n'avoir eu aucun contact avec Antoine Rechagneux, estimant qu'il s'agissait d'une initiative personnelle et que le candidat LR ne comptait pas la commenter.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.