Régionales 2015 : l'impact des attentats

France 2 a cherché en quoi les attaques du 13 novembre et leur suite ont modifié le climat ou les attentes des Français pour les élections.

FRANCE 2

La Seyne-sur-Mer (Var) est à 800 km de Paris. Et pourtant, les électeurs ont été marqués par les attentats du 13 novembre. "Les gens sont un peu traumatisés. On l'a vécu en regardant la télé, c'est comme si on y était", estime un homme interrogé par France 2. "On a peur parce que ça peut se trouver partout, que ce soit à Paris ou ici", ajoute une femme.

Marion Maréchal-Le Pen en tête

Ici, Marion Maréchal-Le Pen accentue son avance dans les sondages. Depuis les évènements, elle se permet même une certaine décontraction. Cette semaine, elle n'a fait qu'un seul meeting. Une fin de campagne au ralenti, pas besoin d'en faire plus. "C'est vrai que je ne me précipite pas dans les médias. J'ai quelques grands rendez-vous, je m'y tiens. Je ne vois pas l'intérêt d'aller faire du commentaire d'actualité", déclare la tête de liste Front national. Sa dernière réunion publique s'est tenue à Toulon devant 700 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les intentions de vote au second tour des élections régionales, selon un sondage BVA publié le 29 novembre 2015.
Les intentions de vote au second tour des élections régionales, selon un sondage BVA publié le 29 novembre 2015. (CARTODB / FRANCETV INFO)