Elections régionales et départementales : quelles sont les personnalités qui se présentent pour ces scrutins ?

Ces élections pour désigner les conseillers régionaux et départementaux se dérouleront les 20 et 27 juin. Plusieurs noms célèbres figurent sur différentes listes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Claude Chirac, fille de l'ancien président de la République Jacques Chirac, à l'Elysée, à Paris, le 11 février 2020. (GONZALO FUENTES / POOL / AFP)

Ils vont se mesurer au suffrage universel. De Claude Chirac, fille de l'ancien président de la République, à Florent de Kersauson, cofondateur de la Route du Rhum, en passant par l'ex-rugbyman Yannick Jauzion, quelques personnalités issues de la société civile se présentent aux élections régionales ou aux élections départementales des dimanches 20 et 27 juin.

Les candidatures pour les élections départementales sont désormais officielles, puisque la date limite du dépôt des listes était fixée au 5 mai. En revanche, les listes définitives pour le premier tour des régionales ne seront connues que le 17 mai, date limite pour les déposer. 

Claude Chirac aux départementales en Corrèze

A 58 ans, la fille de l'ancien chef de l'Etat mort en 2019 est candidate pour la première fois aux départementales en Corrèze, dans le fief familial, sur le canton de Brive 2 où sa mère Bernadette a été élue suppléante en 2015. Elle se présente sur la liste menée par le président sortant du conseil départemental, Pascal Coste (LR). "Je me suis dit que c'était maintenant, que c'était une grande chance pour moi d'ajouter tellement de sens à la vie", a-t-elle affirmé à l'AFP mardi.

Le rugbyman Yannick Jauzion aux régionales en Occitanie 

Ancien international (73 sélections) et joueur emblématique de rugby du Stade toulousain, Yannick Jauzion, 42 ans, figure sur la liste de la présidente PS sortante de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga. Il sera numéro 3 sur la liste L'Occitanie en commun dans le Tarn, son département natal. "J'ai envie d'être dans l'action locale, sur le terrain. Je ne suis pas dans l'idéologie, je veux m'impliquer pour l'intérêt général", a-t-il déclaré à l'AFP mardi.

Florent de Kersauson aux régionales en Bretagne

A 71 ans, le frère du marin Olivier de Kersauson et cofondateur de la Route du Rhum sera tête de liste du Rassemblement national (RN) dans le Morbihan pour les élections régionales en Bretagne. Il a expliqué avoir rejoint le RN, sans prendre sa carte, par "dégoût" des Républicains pour lesquels il a "voté pendant quarante ans". "J'ai voté pour Marine Le Pen pour la première fois en 2017. Je n'avais pas confiance en Emmanuel Macron", a-t-il dit. La présidente du parti, Marine Le Pen, s'est dite "très heureuse" de ce ralliement lors d'un point-presse, jeudi.

Le critique gastronomique Périco Légasse aux régionales en Centre-Val-de-Loire 

Le rédacteur en chef à l'hebdomadaire Marianne sera candidat aux élections régionales sur la liste du ministre MoDem Marc Fesneau. "Je n'adhère pas au MoDem, ni à La République en marche, j'y vais pour Marc Fesneau", a déclaré à l'AFP ce chroniqueur gastronomique le 29 avril. Périco Légasse, 62 ans, a annoncé "se mettre en congé du journal pendant toute la campagne".

Le journaliste Philippe Ballard aux régionales en Ile-de-France 

Le présentateur sur la chaîne d'info en continu LCI sera tête de liste du Rassemblement national dans la section de Paris pour les régionales en Ile-de-France. Philippe Ballard, 61 ans, a estimé sur Twitter qu'il s'agissait d'un "immense honneur" et a annoncé se retirer de l'antenne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.