Régionales : le Front national progresse fortement en nombre de voix

Certes, le parti de Marine Le Pen ne figurera à la tête d'aucun exécutif régional, mais depuis plusieurs années, le FN s'implante territorialement. En plateau, Guillaume Daret et Nathalie Saint-Cricq font le point.

FRANCE 2

Si le Front national n'a conquis aucune région à l'issue des Régionales, il n'a jamais remporté autant de voix. Un chiffre parle de lui-même : 6,8 millions. C'est le nombre de voix obtenues par le Front national. C'est du jamais vu et c'est plus qu'au premier tour de la Présentielle de 2012 (6,42 millions de voix).
Entre le premier et le second tour, le FN a gagné des voix partout sauf en Ile-de-France et en Corse. Il y a aussi une progression en terme d'élus Front national. Le FN a triplé son nombre de conseillers régionaux. Le parti frontiste parvient donc à s'implanter territorialement.

2017 en ligne de mire

"Cette défaite du FN est aussi une libération", commente Nathalie Saint-Cricq sur le plateau de France 2 . "Premièrement, Marine Le Pen va avoir les mains libres pour se consacrer aux présidentielles. Deuxièmement, elle ne sera pas confrontée aux réalités. Troisièmement, elle va jouer sur les frustrations des 6,8 millions d'électeurs. Mais il y a deux phénomènes qui devraient l'inquiéter : la forte mobilisation anti-FN et le fameux plafond de verre", analyse la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, la présidente du FN et candidate aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais Picardie, le 7 décembre 2015 à Lille.
Marine Le Pen, la présidente du FN et candidate aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais Picardie, le 7 décembre 2015 à Lille. (DENIS CHARLET / AFP)