Régionales : le FN, un parti de premier tour ?

Malgré ses bons scores lors du premier tour, le Front national n'a pas réussi à remporter une région lors du second tour.

France 2
Marion Maréchal-Le Pen dans le Sud-Est et Florian Philippot dans l'Est, étaient en tête au premier tour des Régionales. Mais hier, dimanche 13 décembre, tous deux sont repartis perdants. Le Front national n'a pas fait le poids face au Front républicain.
En région Paca, Marion Maréchal-Le Pen laisse la victoire au Républicain Christian Estrosi. Seuls contre tous et avec 45% au second tour, les frontistes refusent le mot "défaite". "Ils ont gagné, mais ils sont neuf partis contre nous donc ils ne sont pas gagnants, ils sont perdants. Les gagnants, c'est nous", lance une militante au micro de France 2. D'autres sont beaucoup plus désabusés. "C'est une défaite. On a de quoi être content,mais tant que vous n'accédez pas au pouvoir, pour moi, ce n'est pas une victoire", nuance un partisan.

Même constat

Pour Marion Maréchal-Le Pen, pas question de parler de difficultés pour le Front national. Poutant, le constat est le même dans l'Est. Même avec 10 points d'avance au premier tour, le FN perd son pari au deuxième. Face à Florian Philippot, pas de front républicain, mais une triangulaire après le maintien du parti socialiste, et une victoire finale du candidat des Républicains
Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 2 décembre 2015 à Nîmes (Gard).
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 2 décembre 2015 à Nîmes (Gard). (PASCAL GUYOT / AFP)