Régionales : la gauche sur le fil en Bourgogne-Franche-Comté

C'était l'une des régions les plus indécises, mais finalement elle reste à gauche. Le point avec France 2.

France 2

La gauche a limité la casse lors du second tour des élections régionales dimanche 13 décembre, en remportant cinq régions. Parmi elles : la Bourgogne-Franche-Comté, remportée de justesse. Pour la candidate socialiste, c'est un soulagement, elle va pouvoir retrouver son bureau. En troisième position à l'issue du premier tour, Marie-Guite Dufay revient de loin.

Un sursaut fragile ?

Hier, la liste de gauche l'a emporté sur le fil face à la droite et au FN, grâce à des villes comme Besançon notamment. Ici, plus d'un électeur sur deux a voté socialiste. "Moi le Front national, il n'aura jamais ma voix", lance une habitante au micro de France 2. "J'ai voté à gauche parce que mes idées sont à gauche", surenchérit un électeur socialiste. À la faculté aussi, les étudiants se sont davantage mobilisés qu'au premier tour. Un vote par défaut pour la plupart, car comme beaucoup d'étudiants l'avouent, la politique ne les intéresse plus. Hier en Bourgogne-Franche-Comté, la gauche a connu une éclaircie, mais le sursaut de cette élection semble bien fragile.

Le JT
Les autres sujets du JT
La nouvelle présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay (PS), le 13 décembre 2015 à Besançon (Doubs).
La nouvelle présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay (PS), le 13 décembre 2015 à Besançon (Doubs). (PATRICK HERTZOG / AFP)