Régionales : face-à-face à distance Sarkozy/Valls

Les candidats pour le second tour des régionales ont jusqu'au mardi 8 décembre à 18 heures pour déposer leur liste. Le PS et Les Républicains s'organisent pour affronter le FN.

France 2

Pour les socialistes, pas d'ambiguïté, il faut faire barrage au FN. Manuel Valls a appelé lundi 7 décembre sur TF1 "à voter pour Xavier Bertrand face à l'extrême droite en Nord-Pas-de-Calais-Picardie" et dans le Grand Est, "j'appelle à voter pour Philippe Richert".

Chacun veut remobiliser son camp

Pour le chef des Républicains Nicolas Sarkozy, c'est la ligne du "ni ni" qui est choisie, comme attendu. "Il n'y aura pas de fusion avec les socialistes et pas de retrait. Je ne vais pas faire campagne aux côtés de personnes que j'ai critiquées au premier tour, ça n'aurait aucun sens", a affirmé hier soir l'ancien chef de l'Etat sur France 2.

Seul point de convergence, une critique en profondeur du programme du Front national. Déstabilisés par le score du FN, les socialistes et Les Républicains comptent sur une mobilisation de leur camp pour le second tour des régionales dimanche prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT