Cet article date de plus de cinq ans.

Régionales 2015 : une désunion de la gauche ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Régionales : une désunion de la gauche ?
Article rédigé par
France Télévisions

La décision de retirer les listes PS dans le Nord et le Grand-Est pour faire barrage au FN divisent les élus socialistes qui ne sont pas tous d'accord avec cette stratégie qui profite à la droite.

Dès dimanche 6 décembre, il obtenait le retrait de deux listes PS sur trois. Et depuis lundi, à chaque occasion, Manuel Valls assène le même message. "Dans trois régions, il faut faire barrage au Front national, donc il faut voter pour les candidats qui incarnent la République, c'est-à-dire les candidats de la droite", a répété le Premier ministre.

"Cette idée d'une certaine proximité"

Mais cette stratégie décomplexée fait grincer des dents parmi les élus socialistes. "Nous avons des états d'âme à ce que ce soit aussi tranché, avec des noms prononcés. On aurait peut-être préféré qu'il n'appelle qu'à faire barrage au Front national", estime le député Yann Galut. Pour Laurent Baumel, appeler à voter pour la droite est "une erreur parce que ça renvoie quand même cette idée d'une certaine proximité entre la droite et la gauche, et on sait que cette proximité est un des facteurs de progression du FN". Mais pour une majorité, le message a le mérite d'être clair et de montrer la gravité de la situation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Régionales et Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.