Cet article date de plus de cinq ans.

Régionales 2015 : Masseret reste en course

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Régionales : Masseret reste en course
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le candidat socialiste dans le Grand-Est n'a pas souhaité se retirer pour le second tour, malgré les pressions du bureau national et les désistements de colistiers ce 8 décembre.

Il persiste et signe. Jean-Pierre Masseret a refusé de suivre les consignes nationales du PS pour faire barrage au FN pour le second tour des régionales. Il y aura donc bien une liste de gauche le 13 décembre, face à Florian Philippot et au Républicain Philippe Richert. Mais le socialiste sera bien seul : 71 colistiers ont démissionné. Il en fallait 95 pour officialiser le retrait de la liste de Masseret. "On est là pour gagner, et on a le soutien du peuple", a déclaré à la presse la tête de liste socialiste ce mardi 8 décembre.

Une série de désistements

Depuis ce matin, les désistements des candidats socialistes se sont enchaînés. "Moi, j'ai tout simplement décidé d'annoncer ma démission avec Chloé Bourguignon ce matin. Pour nous, il était inconcevable d'avoir un Front national qui soit à la présidence de la région", témoigne Maxime Munschy, qui se présentait dans le Bas-Rhin. Le candidat de la droite ne bénéficiera donc pas du retrait du PS, comme il l'espérait.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Régionales et Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.