Que doit faire François Hollande après cet échec électoral ?

Sur le plateau du 13h, Nathalie Saint-Cricq analyse les conséquences politiques des résultats du scrutin départemental des 22 et 29 mars pour le chef de l'État.

FRANCE 2

François Hollande ne changera pas son équipe. Alors que de nombreuses voix, y compris à gauche, attendent un changement dans l'exécutif à la suite de l'échec de la gauche aux départementales, le Président a annoncé qu'il garderait son gouvernement tel quel pour le moment. "Il ne lui reste que la pédagogie", commente Nathalie Saint-Cricq sur le plateau de France 2 avant d'ajouter  "Il peut faire quelques gestes en direction des retraités, en manière d'investissements, des gestes dits de gauche, mais sur le fond il est condamné à la cohérence. Le tournant social-libéral, Manuel Valls, c'est son choix. Le chef de l'État a déjà perdu au moins un an à flotter en début de quinquennat, là, il doit tenir au risque d'enchaîner échecs électoraux sur échecs."

Comment satisfaire les Français ?

Pour regagner la confiance de l'opinion publique, la responsable du service politique considère "qu'il faut qu'il réussisse, que les Français constatent que les frémissements annoncés, que les inversions de tendance diagnostiquées sont du concret, bref que ça marche.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande lors d\'un discours à la base d\'Istres-Le Tubé (Bouches-du-Rhône), le 19 février 2015.
François Hollande lors d'un discours à la base d'Istres-Le Tubé (Bouches-du-Rhône), le 19 février 2015. (GUILLAUME HORCAJUELO / AFP)