Vidéo Prix du gaz et de l'électricité : "Y'en a marre de leur com, ils nous prennent pour des imbéciles ?", lance Xavier Bertrand

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le président des Hauts-de-France et candidat à la présidentielle juge que le gouvernement "se fait de l'argent sur le dos des Français"en ne restituant sous la forme d'un chèque énergie qu'une partie de ce qu'il prélève en taxes.

Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France et candidat à l'élection présidentielle, a réagi vivement lundi 4 octobre sur franceinfo contre la politique du gouvernement pour contrer les augmentations du prix des énergies. "Y'en a marre de leur com. Y'en a marre ! a-t-il lancé. Depuis le début de l'année, les prix augmentent et c'est seulement maintenant qu'ils se réveillent, parce qu'on est à six mois de l'élection présidentielle ? Mais ils nous prennent pour des imbéciles ou quoi ces gens-là ?"

>> Impôts, retraites, nucléaire, international... Ce qu'il faut retenir de l'interview de Xavier Bertrand sur franceinfo

Le gouvernement a annoncé des mesures pour geler le prix du gaz pendant tout l'hiver et plafonner la hausse des tarifs de l'électricité  afin de constituer un "bouclier tarifaire". "On va bloquer les prix au cœur de l'hiver jusqu'en avril. En avril, il y a les élections présidentielles. Ils se moquent du monde !", a-t-il martelé. Les quelque cinq millions de ménages concernés par le gel du prix du gaz jusqu'au printemps auront à payer les surcoûts hivernaux du gaz de façon étalée, à partir du printemps prochain.

"Ce sont des gens comme ça, un gouvernement comme ça, un président comme ça qui provoquent la colère. J'aurais rendu l'argent, moi. J'aurais rendu l'argent !"

Xavier Bertrand

à franceinfo

Xavier Bertrand estime que le gouvernement fait semblant d'être généreux avec les Français. "Depuis le début de l'année, toutes les augmentations d'électricité, du gaz ont provoqué l'augmentation des taxes, ce qui rentre dans la poche de l'État, a-t-il estimé. Rendre l'argent, c'est quand l'État reçoit à peu près 2 milliards d'euros de taxes supplémentaires, on ne fait pas semblant d'être généreux en remboursant 580 millions d'euros avec le chèque énergie." Le 15 septembre, le gouvernement a annoncé un versement exceptionnel de 100 euros en décembre pour les 5,8 millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie. 

"Deux milliards d'euros sont rentrés dans les caisses de l'État avec les taxes et l'État, généreusement, rend 580 millions d'euros. Et il est où l'argent ? Rendez l'argent ! Ne vous faites pas d'argent sur le dos des Français, insiste Xavier Bertrand. C'est quand même scandaleux que les caisses de l'État se remplissent parce que le porte-monnaie des Français se vide."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.