VIDEO. Andrés Manuel López Obrador, le candidat anti-corruption qui veut réduire les inégalités au Mexique

Il s’oppose fermement à la corruption et au narcotrafic dans son pays. Andrés Manuel López Obrador se présente, pour la troisième fois, à l’élection présidentielle du Mexique.

Voir la vidéo
BRUT

"Je promets d’éliminer la corruption et l’impunité. Les privilèges vont être abolis." Cette phrase résume à elle seule les valeurs politiques de Andrés Manuel López Obrador. Ardent opposant au narcotrafic et à la corruption, l’homme politique présente une troisième candidature à l’élection présidentielle mexicaine à venir. Il dit d’ailleurs avoir trois principes qui lui tiennent à coeur : "Ne pas mentir, ne pas voler et ne pas trahir le peuple."

Un engagement social

Il naît en 1953 dans la petite ville de Macuspana, située dans l’État du Tabasco, au sud-est du Mexique. En 2000, Andrés Manuel López Obrador devient maire pour une durée de cinq ans. Son action se concentre surtout sur des mesures sociales. Il quitte sa fonction d’édile avec quelques 85 % d’opinions positives. 

La sécurité et la lutte contre les inégalités sont au coeur de son programme électoral. "La seule chose que je veux, c’est que nous vivions tous dans une société meilleure, sans privilèges, sans Mexicains de première ni de seconde classe. Nous sommes tous égaux", avait-il déclaré lors d’un meeting en 2006. Toutefois, il est parfois critiqué pour sa volonté d’amnistier les petites mains des cartels. 

À ce jour, Andrés Manuel López Obrador est le favori des sondages pour l’élection présidentielle mexicaine du 1er juillet 2018 prochain. 

VIDEO. Andrés Manuel López Obrador, le candidat anti-corruption qui veut réduire les inégalités au Mexique.
VIDEO. Andrés Manuel López Obrador, le candidat anti-corruption qui veut réduire les inégalités au Mexique. (BRUT)