Présidentielle : Macron/Le Pen, deux programmes économiques bien différents

La perspective d’une victoire de Marine Le Pen inquiète les cadres et les chefs d’entreprise. En revanche, la présence d’Emmanuel Macron à l’Élysée dope les marchés financiers.

France 2

Rarement, les Français auront eu à trancher entre des programmes économiques si différents pour un second tour d’élection présidentielle, explique le journaliste économique de France 2 François Lenglet. Tout oppose les deux candidats. Sur l’euro et l’UE, Marine Le Pen veut sortir de l’union monétaire et de l’UE pour retrouver une souveraineté française, dit-elle. L’objectif étant de conduire une politique économique autonome. À l’inverse, Emmanuel Macron considère que l’appartenance à ce vaste ensemble nous protège et nous permet de nous développer sur le plan économique.

Le rôle de l'État comme point d'achoppement

Deuxième point de désaccord : le poids de l’État dans l’économie. Pour le candidat d'En marche!, il faut diminuer les dépenses publiques et le nombre de fonctionnaires afin de pouvoir par exemple baisser les impôts. Pour la candidate du FN, il faut développer la sphère publique pour mettre en place un État stratège qui investirait dans l’économie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour de l\'élection présidentielle avec 24,01% des voix devant Marine Le Pen, qui a obtenu 21,30%, selon les résultats définitifs publiés lundi 24 avril par le ministère de l\'Intérieur.
Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 24,01% des voix devant Marine Le Pen, qui a obtenu 21,30%, selon les résultats définitifs publiés lundi 24 avril par le ministère de l'Intérieur. (ERIC FEFERBERG / JOEL SAGET / AFP)