Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle : les 11 candidats ne s'accordent pas sur l'organisation d'un nouveau débat télévisé le 20 avril sur France 2

En l'absence d'accord des 11 prétendants à l'Elysée, France Télévisions a proposé aux candidats une formule différente.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les onze candidats à l'élection présidentielle.  (AFP / FRANCEINFO)

Les candidats ne sont pas tombés d'accord. Les 11 prétendants à l'Elysée ne sont pas parvenus à un consensus sur l'organisation d'un nouveau débat présidentiel le 20 avril sur France 2. France Télévisions annonce, mercredi 5 avril, leur avoir fait "une nouvelle proposition", "différente" du format choisi par BFMTV et CNews. La possibilité de 11 interviews individuelles en direct est désormais sur la table, a assuré l'entourage de plusieurs candidats à l'AFP.

Jean-Luc Mélenchon avait assuré la semaine dernière qu'il ne comptait pas participer à un nouveau débat le 20 avril, trois jours seulement avant le premier tour de la présidentielle, dimanche 23 avril. Emmanuel Macron avait lui aussi estimé qu'un unique débat à 11 "suffira".

En déplacement à Nancy, Benoît Hamon a immédiatement déploré cette situation. "Je regrette que le service public ait cédé à la pression, a-t-il réagi. Le débat à 11, n'a pas été plus confus que le débat à 5. Ceux qui le tirent vers le bas, c'est Fillon et Le Pen avec leurs affaires."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.