Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse annonce sa candidature à une éventuelle primaire de la droite

La présidente de la région Ile-de-France affirme se présenter en "femme libre".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, à Paris, le 14 juin 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Fin du suspense. Valérie Pécresse sera candidate à une éventuelle primaire de la droite en vue de l'élection présidentielle 2022, annonce-t-elle dans un entretien au Figaro (article pour les abonnés), jeudi 22 juillet. "Je suis candidate à la présidence de la République pour restaurer la fierté française", explique la présidente de la région Ile-de-France, qui assure ne pas avoir "peur de la primaire"

Défendant une droite "ferme sur le régalien, laïque mais aussi écologiste, libérale, pro-entreprise, féministe et sociale", Valérie Pécresse avait pris ses distances avec Les Républicains dès 2017 en créant le mouvement Libres ! en opposition au président du parti de l'époque, Laurent Wauquiez, jugé trop populiste. "Je ne supporte plus qu'on parle au lieu d'agir", affirme l'ex-LR, désireuse de "rompre avec 10 ans de mauvais choix, de demi-mesures, d'indécisions, et en fin de compte l'affaissement de notre pays".

"Cet été, je parcourrai le pays"

La candidate à l'Elysée, qui vient d'avoir 54 ans, dit vouloir "faire plutôt que chercher à plaire", après un quinquennat durant lequel elle estime qu'il y a eu "très peu de réformes", et entend  "remettre le pays en ordre". "En 2022, la France doit prendre un nouveau départ. Cet été, je parcourrai le pays à la rencontre des Français pour enrichir mon projet", précise-t-elle.

Réélue en juin à la tête de l'Ile-de-France, elle est la deuxième personnalité à officialiser sa candidature à droite, après son homologue ex-LR des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, fin mars. Ce dernier, en revanche, refuse de participer à une primaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.