Cet article date de plus de quatre ans.

Emmanuel Macron désigné personnalité politique de 2016, devant François Fillon, selon un sondage

Pour les personnes interrogées, l'ancien ministre de l'Economie est l'homme politique "qui a marqué des points" et "s'est révélé" cette année.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, lors de son meeting au Palais des congrès de Paris, le 4 octobre 2016. (SOPHIE DUPRESSOIR / HANS LUCAS / AFP)

Emmanuel Macron est la personnalité politique de 2016, selon un sondage Elabe* publié mercredi 21 décembre. Les personnes interrogées étaient soumises à la question suivante : "Quelles sont les personnalités politiques de l'année 2016, soit parce qu'elles se sont révélées, soit parce qu'elles ont marqué des points ?" 

Les sondés pouvaient citer cinq noms chacun. Et l'ancien ministre de l'Economie, candidat à l'élection présidentielle, ressort en tête : il est crédité de 48% de réponses, devançant de peu le vainqueur de la primaire de la droite François Fillon (44%), selon cette étude réalisée pour BFMTV.

Hollande en huitième position

Manuel Valls et Marine Le Pen (24%) arrivent troisièmes ex æquo. Suivent Alain Juppé (22%), Bernard Cazeneuve (16%), Jean-Luc Mélenchon (14%), François Hollande et Marion Maréchal-Le Pen (11%), puis Nicolas Sarkozy (9%). Du côté des candidats à la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg est 11e avec 8%, Benoît Hamon 13e avec 7%, Vincent Peillon 19e avec 1%.

Chez les sympathisants de gauche, Emmanuel Macron ressort en tête (55%), devant Manuel Valls (38%) et François Fillon (37%). Chez ceux de droite, François Fillon l'emporte (67%), devant Emmanuel Macron (61%) et Alain Juppé (27%). Les sympathisants du FN plébiscitent pour leur part Marine Le Pen (81%), loin devant François Fillon (36%) et Marion Maréchal-Le Pen (33%).

* Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon représentatif (selon la méthode des quotas) de 952 personnes, interrogées sur internet les 20 et 21 décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.