Macron dément se lancer "dans une aventure personnelle"

Emmanuel Macron continue à faire son chemin. Le ministre de l'Économie revendique 13 000 soutiens à son mouvement "En Marche !" Il apparaît néanmoins isolé et critiqué dans le paysage politique bien qu'il se défende de mener une aventure en solitaire. Ce dimanche 10 avril, il a redit qu'il n'avait pas d'ambition personnelle.

France 3

Une silhouette seule face à un coucher de soleil et un slogan qui reprend les initiales EM. En lançant mercredi dernier son mouvement "En marche !", Emmanuel Macron n'a reculé devant rien. Ni devant le choix d'un one man show politique retransmis sur internet ni devant l'ampleur de la promesse : "Il faudrait essayer des idées neuves, aller plus loin, oser". Un mouvement voulu ni de gauche ni de droite qui agace à gauche comme à droite. "Il faudrait que tout en travaillant pour lui, le ministre de l'Économie continue à travailler pour l'économie", estime le secrétaire d'État Thierry Mandon.

Porte-à-porte en vue

Le député Les Républicains François Fillon se demande si c'est "une nouvelle recette de la sauce hollandaise ou est-ce qu'un plat nouveau ?" La fusée Macron lancée, il restait à mieux baliser le terrain. Opération menée ce dimanche soir sur France 2. Mission : ne plus passer pour un loup solitaire. Le plan de bataille tient en une phrase répétée à l'envi : "Ce n'est pas une aventure personnelle". Il assure ne pas être un sous-marin rabatteur de voix pour François Hollande ni son rival en 2017. Macron veut désormais lancer ses militants dans un vaste porte-à-porte pour dresser le bilan de la France.

Le JT
Les autres sujets du JT