DIRECT. "Je ne suis pas une adversaire de l'Europe. Je me sens Européenne", affirme Marine Le Pen

Elle l'a déclaré, mardi, sur TF1 alors qu'elle accuse régulièrement l'Union européenne de tous les maux.

Marine Le Pen, à Paris, le 25 avril 2017.
Marine Le Pen, à Paris, le 25 avril 2017. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Alors que la droite et la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon s'interrogent sur l'attitude à avoir au second tour, François Hollande a mis en garde contre la qualification de Marine Le Pen, mardi 25 avril. Mais une chose est certaine : la campagne a repris.

 "Je ne suis pas une adversaire de l'Europe". Marine Le Pen, qui accuse régulièrement l'Union européenne de tous les maux, a tenu ces propos alors qu'elle était invitée de l'émission "Elysée 2017" sur TF1. "Je me sens Européenne, Française, bien sûr, d'abord, mais Européenne", a-t-elle poursuivi.

Emmanuel Macron se dit "triste" pour les électeurs de Jean-Luc mélenchon. Il a commenté, sur France 2, l'absence de consigne de vote du candidat de la France insoumise : "Je le regrette. Je suis triste pour ses électeurs. Je pense qu'ils valent beaucoup mieux que ce qu'il leur a dit dimanche soir."

"On a oublié que (...) Marine Le Pen (...) était au deuxième tour""Tout le monde a regardé le résultat avec un ordre d'arrivée. Et on a oublié que c'était quand même Marine Le Pen qui était au deuxième tour. Ce n'est pas rien que l'extrême droite soit au deuxième tour d'une élection présidentielle", a déclaré François Hollande. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

23h48 : A Courcerac, en Charente-Maritime, on se souviendra longtemps du premier tour de l'élection présidentielle. Trois candidats ont obtenu exactement le même nombre de voix. 37 pour Macron, 37 pour Mélenchon et 37 pour Le Pen. "A la fin du dépouillement, personne n'en croyait ses yeux, on se disait qu'il devait y avoir une erreur quelque part, explique Gérard Lamiraud, le maire de cette commune de 310 habitants. Mais non, tout était bon ! Autant vous dire que je n'avais jamais vu ça. La préfecture n'a pas dû non plus assister souvent à pareil scénario."

23h43 : "Il serait étonnant que ceux qui ont amené le candidat du PS à un tel niveau nous dise qui est au PS ou pas."

Manuel Valls a affirmé, ce soir devant ses partisans à Paris, que "personne" ne pouvait "exclure du PS" ceux qui ont appelé à voter pour Emmanuel Macron au premier tour. Si Emmanuel Macron parvenait à l'Elysée le 7 mai, "nous devons participer à cette majorité présidentielle, et soyons plus clairs, à la majorité gouvernementale qu'il faudra construire", a ajouté Manuel Valls, dont les propos sont rapportés par l'AFP.

23h09 : Quels sont les sujets qui vous ont intéressés aujourd'hui ?

"J'en ai pour cinq ans." Le sosie d'Emmanuel Macron a décrit à Thomas Baïetto sa peur de passer un quinquennat difficile. Son témoignage est à lire dans cet article.


• Le compagnon de Xavier Jugelé a prononcé une allocution émouvante, ce matin lors de l'hommage national à ce policier tué le 20 avril à Paris. "Vous n'aurez pas ma haine", a-t-il notamment déclaré. Son discours est à revoir ici.


• Marine Le Pen est arrivée deuxième au premier tour de l'élection présidentielle. Cependant dans certaines communes, la candidate du Front national n'a obtenu aucune voix. Raphaël Godet s'est rendu à Samaran, dans le Gers.

22h50 : La Manif pour tous appelle à s'opposer à Emmanuel Macron, "candidat ouvertement anti-famille". "Emmanuel Macron prépare une politique anti-famille. Pour les familles, pour les enfants, pour l'avenir, le 7 mai : Macron, c'est non !", écrit le collectif dans un communiqué.

22h39 : "Je ne suis pas sûre que François Hollande ait le souhait ou la volonté d'avoir avec moi des petits mots doux. Même si c'est un homme qui s'intéresse beaucoup à moi, puisque tous les jours en ce moment, il vient pour parler de moi. J'ai presque envie de le remercier d'ailleurs."

Si elle est élue le 7 mai, Marine Le Pen se rendra à l'Elysée pour son investiture. A cette occasion, elle ne compte pas échanger de "mots doux" avec François Hollande, a-t-elle dit sur TF1 à la fin de l'émission "Elysée 2017".

22h32 : Marine Le Pen peut-être à l'Elysée. Si la candidate est élue, certains hauts fonctionnaires ont tranché : ils quitteront leur poste. Combien sont-ils à ne pas vouloir servir un gouvernement Front national ? "L'Oeil du 20 heures" a enquêté.

22h27 : "Je compte sur la cohérence des Français." Invitée de l'émission "Elysée 2017" sur TF1, Marine Le Pen s'est dite certaine de trouver une majorité parlementaire en cas de victoire lors du second tour. "Chaque président a toujours eu une majorité parlementaire lorsque l'élection législative suivait l'élection présidentielle, a-t-elle déclaré. Je n'ai absolument aucun doute, mais je n'en ai aucun aussi pour Emmanuel Macron."




(MARTIN BUREAU / AFP)

22h19 : "C'était une bonne surprise dimanche soir, notre candidat était en tête. Ca méritait d'être heureux", a déclaré Ségolène Royal. La ministre de l'Environnement a donc considéré, sur CNews, qu'Emmanuel Macron était le candidat de la gauche, et non Benoît Hamon, sorti vainqueur de la primaire socialiste. Volontaire ou pas ?

22h13 : "Aujourd'hui, nous sommes confrontés à des candidats qui nous expliquent qu'il n'y a pas de culture française, qui sont entre les mains des communautaristes, notamment des plus dangereux, comme l'UOIF, une organisation dont j'appelle à la dissolution."

Sur TF1, Marine Le Pen a accusé Emmanuel Macron d'être "entre les mains" de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF).

21h53 : Est-ce possible de retrouver, en intégralité, la déclaration d'Emmanuel Macron à sa sortie de l'hôpital de Garches ?

21h33 : Marine Le Pen s'est temporairement mise en retrait de la direction du Front national. Pour la remplacer par intérim ? Jean-François Jalkh. Figure historique du FN, en charge départ de Jean-Marie Le Pen ou homme aux positions controversées sur la seconde guerre mondiale : dans cet article, nous vous proposons de découvrir quatre choses sur ce député européen.

Jean-François Jalkh arrive avec Marine Le Pen et Florian Philippot à l\'Elysée, à Paris, le 15 mai 2014, pour une consultation sur la réforme territoriale.

(MAXPPP)

21h21 : "Eh, Manu, tu redescends ?" Libération a choisi de mettre en une, demain, Emmanuel Macron, avec une petite référence à un sketch des Inconnus. "Si le candidat d'En marche veut rassembler contre Marine Le Pen, il va falloir faire quelques efforts pour convaincre bien au-delà de son camp", écrit le quotidien.

21h14 : "Il est le candidat de l'oligarchie, je suis la candidate du peuple."

Marine Le Pen est ce soir l'invitée de l'émission "Elysée 2017", sur TF1. Elle a commencé par attaquer Emmanuel Macron. "Peut-être mon adversaire s'imagine qu'il a déjà gagné", a-t-elle également lancé.

21h08 : Sur Twitter, Alain Juppé critique lui aussi ceux qui refusent de voter pour Emmanuel Macron au second tour. "Assez de finasserie !", écrit-il.

20h58 : C'est bien la première fois que je partage leq idées de C. Estrosi...Chapeau bas Monsieur !

20h58 : Pour une fois tout à fait d'accord avec M. Estrosi

20h57 : ENFIN, "LR" est digne de porter son nom grâce à M. Estrosi.Ne confondons pas l'adversaire et l'ennemi.

20h59 : Dans les commentaires, vous saluez la démarche de Christian Estrosi, qui a demandé dans une lettre l'exclusion des membres de LR qui refusent de faire barrage au Front national.

20h53 : Emmanuel Macron était l'invité du journal télévisé de France 2, il y a quelques minutes. Voici, en vidéo, l'intégralité de son intervention :

(FRANCE 2)

20h49 : Bonsoir @Anonyme et @mathilde, dans cet article, nous répondons justement à toutes vos questions sur la consultation des militants de la France insoumise en vue du second tour.

 wink steve carell michael scott GIF

20h47 : Bonsoir, quand est ce qu'on aura le resultat de la consultation des insoumis ?

20h47 : Comment participer à la consultation de la France Insoumise?