Vrai ou fake Présidentielle : on a vérifié huit affirmations des candidats invités d'"Elysée 2022"

Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse, Fabien Roussel, Jean Lassalle, Nathalie Arthaud... Au cours de l'émission politique de France 2, jeudi soir, les invités ont fait des déclarations qui ont mérité quelques vérifications.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
Le plateau de l'émission "Elysée 2022", le 24 mars 2022. (FRANCE 2)

Un grand rendez-vous politique à moins de trois semaines du premier tour de l'élection présidentielle. L'émission "Elysée 2022" sur France 2 a reçu, jeudi 24 mars, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Valérie Pécresse (Les Républicains), Fabien Roussel (PCF), Jean Lassalle (Résistons !) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière). Franceinfo a vérifié huit déclarations marquantes de cette soirée.

1Jean-Luc Mélenchon a-t-il raison d'affirmer que les sanctions contre les oligarques russes en France se limitent à deux yachts, 32 appartements et 150 millions d'euros saisis ? Vrai

"La réalité est que nous ne frappons pas les oligarques. En France, on leur a pris deux yachts. Si vous voulez, on peut en prendre plus. (...) De même, on leur a saisi 32 appartements. Tant mieux. C'est tout. Et 150 millions. Il y a beaucoup plus d'argent qui circule."

Jean-Luc Mélenchon

dans "Elysée 2022"

Si le jugement de Jean-Luc Mélenchon sur la sévérité de ces mesures lui appartient, son énumération est juste. Elle correspond à la liste donnée par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur RTL et LCI, dimanche : 150 millions d'euros de comptes de particuliers, 539 millions d'euros de biens immobiliers et deux yachts d'une valeur cumulée de 150 millions d'euros. La valeur totale des biens concernés, que le candidat de La France insoumise n'évoque pas, s'élève à près de 850 millions d'euros.

En revanche, ils ne sont pas "saisis" comme l'affirme Jean-Luc Mélenchon, mais "immobilisés", a précisé le ministre. Leurs détenteurs ne peuvent plus les utiliser ni les vendre, mais l'Etat n'en est pas devenu propriétaire. "Pour qu'il y ait saisie, il faut qu'il y ait une infraction pénale", expliquait alors Bruno Le Maire.

Plus largement, des sanctions européennes ont été prises à partir de 2014, mais la liste des personnalités frappées par des sanctions a bien sûr été largement revue à la hausse depuis l'invasion en Ukraine. Le 10 mars, 862 personnalités russes étaient frappées au total par des sanctions, ainsi que 53 entités. Ce décompte regroupe à la fois des responsables politiques (Conseil de la fédération, Douma, gouvernement…) et des oligarques, lobbyistes et propagandistes (liste à cette adresse). Ces personnes font l'objet d'un gel des avoirs mais aussi d'une interdiction d'entrer sur le territoire de l'UE.

2Le recours à l'aide alimentaire concerne-t-il 8 millions de personnes comme l'affirme Jean-Luc Mélenchon ? Inexact

"Moi, je propose la gratuité de la cantine. Pourquoi? Parce qu'il y a 8 millions de personnes à l'aide alimentaire."

Jean-Luc Mélenchon

dans "Elysée 2022"

Le Secours catholique publie chaque année un rapport sur la pauvreté en France, à partir des données de la Direction générale de la cohésion sociale. Selon la dernière enquête (lien vers un fichier PDF), publiée en novembre 2021, entre 5 et 7 millions de personnes ont eu recours à l'aide alimentaire en 2020, sur fond de crise liée au Covid-19. "Du jamais-vu en période de paix", commentent les auteurs. Mais un peu moins que le chiffre avancé par Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci correspond cependant à une estimation donnée par le ministre de la Santé, Olivier Véran, en décembre 2020, qui a donc manifestement été revue à la baisse depuis.

3Le déficit commercial de la France est-il de 85 milliards d'euros, comme l'a déclaré Valérie Pécresse ? Vrai

"Nous sommes en proie à une désindustrialisation absolument tragique. Nous avons 85 milliards d'euros de déficit de la balance commerciale." 

Valérie Pécresse

dans "Elysée 2022"

Le chiffre évoqué par la candidate des Républicains est exact. Pour être tout à fait précis, la France a enregistré en 2021 un déficit commercial (la différence entre la valeur des importations et des exportations) de 84,7 milliards d'euros, selon les chiffres communiqués par les douanes début février. Ce niveau n'avait jamais été atteint.

Selon les douanes, "l'accroissement soutenu des importations s'explique aux deux tiers par la hausse des prix des matières premières, notamment énergétiques, et des produits industriels". Mais les coûts de l'énergie n'expliquent pas tout. "La désindustrialisation de la France a certainement participé à aggraver notre déficit commercial", déclarait en janvier un responsable des Douanes au Sénat, comme l'a relevé Libération.

4Est-il vrai que la France est "championne du monde des impôts", comme le dit Valérie Pécresse ? Inexact

"Aujourd'hui, nous sommes champions du monde des impôts."

Valérie Pécresse

dans "Elysée 2022"

Par cette métaphore sportive, la candidate LR affirme que la France serait le pays au taux d'imposition le plus élevé au monde, ce qui n'est pas un titre de fierté à ses yeux. Sa déclaration est inexacte, même si elle n'est pas loin de la vérité.

Les données de l'OCDE, qui font référence, ne placent la France en tête dans aucune catégorie d'imposition. Si on parle de l'impôt sur le revenu, sans doute le plus parlant, le total des prélèvements en France atteignait 44,9% du PIB en 2019, Deux pays ont un taux plus élevé : le Danemark et Nauru, une toute petite île du Pacifique.

5Est-il vrai que seuls 30% des Français ont accès aux soins palliatifs, comme le dit Valérie Pécresse ? Vrai

"Ce que je crois, c'est qu'il y a une loi, Claeys-Leonetti, qui permet la sédation terminale. Cette loi n'est pas appliquée aujourd'hui. Il n'y a que 30% des Français qui y ont accès aujourd'hui."

Valérie Pécresse

dans "Elysée 2022"

Interrogée sur la légalisation de l'euthanasie, Valérie Pécresse a préféré insister sur la loi Claeys-Leonetti, qui encadre l'accès aux soins palliatifs depuis 2016. Elle a déploré que celle-ci ne soit "pas appliquée" aujourd'hui, car "seuls 30% des Français y ont accès". C'est en effet l'estimation avancée par Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (SFAP), en septembre 2021 : "Un tiers des patients qui en auraient besoin ont accès aux soins palliatifs". 

A cette époque, 26 départements étaient toujours dépourvus d'unités de soins palliatifs, signalait alors Le Monde. "On se heurte à une démographie médicale tendue avec un nombre de postes vacants évalué à 150 et un quart des médecins de soins palliatifs allant quitter leurs fonctions d'ici à cinq ans", résumait également le ministère de la Santé (lien vers un fichier PDF). Le gouvernement a lancé un plan national pour tenter de rattraper le retard.

6Est-il vrai que tous les scénarios du Giec contre le réchauffement climatique nécessitent davantage de nucléaire, comme le dit Fabien Roussel ? Plutôt vrai

"Dans tous les scénarios du Giec, ils montrent qu'il est nécessaire d'investir dans l'énergie nucléaire décarbonée."

Fabien Roussel

dans "Elysée 2022"

Fabien Roussel fait référence à un rapport publié en 2018 par ce groupe d'experts international, qui fait référence sur les questions de lutte contre le dérèglement du climat. Dans ce rapport, quatre scénarios permettant de limiter le réchauffement à 1,5 °C d'ici à 2100 sont étudiés. Tous prévoient une augmentation de la part du nucléaire dans la production d'électricité. La déclaration du candidat communiste est donc juste.

En revanche, cela ne veut pas forcément dire qu'aucun scénario alternatif n'est envisageable, ni que le Giec juge indispensable d'investir dans le nucléaire. Le groupe d'experts a coutume de rappeler qu'il ne donne aucune recommandation et se contente de dessiner des scénarios à l'attention des décideurs politiques. Le groupe d'experts explique par ailleurs qu'il ne prend en compte que le coût et le bénéfice vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre, sans s'intéresser aux autres questions (sécurité, traitement des déchets...) qui font débat autour du nucléaire et de son acceptation dans la société.

7Les "grandes fortunes" ont-elles doublé leur patrimoine en cinq ans, comme l'affirment Fabien Roussel et Nathalie Arthaud ? Plutôt vrai

"Les retraités, les salariés, les jeunes… Qu'est-ce qu'ils ont eu pendant cinq ans ? Rien. Les grandes fortunes ont vu leur patrimoine doubler en l'espace de cinq ans."

Fabien Roussel

dans "Elysée 2022"

"La seule chose réaliste, c'est que les cinq familles les plus riches du pays doublent leur fortune."

Nathalie Arthaud

dans "Elysée 2022"

La fortune des milliardaires français a augmenté de 236 milliards d'euros de mars 2020 à octobre 2021, selon l'ONG Oxfam (lien vers un fichier PDF), après avoir augmenté de 231 milliards d'euros entre 2009 et 2019. Selon le magazine Challenges, la fortune des cinq familles les plus riches de France a connu une augmentation record en 2021, après le confinement dû au Covid-19. Ces dix dernières années, elle a été multipliée par 6,5. Nous avions étudié ce phénomène dans un article en janvier.

8La France importe-t-elle "beaucoup" de son uranium du Kazakhstan et du Niger, comme le dit Nathalie Arthaud ? Vrai

"J'ai peut-être raté une marche, mais on n'a pas encore trouvé de l'uranium en France (...) Beaucoup d'uranium, on va le chercher au Kazakhstan, qui n'est pas une grande démocratie. Ou alors au Niger, qui n'est pas non plus une grande démocratie."

Nathalie Arthaud

dans "Elysée 2022"

La candidate de Lutte ouvrière, qui répondait à une question sur "l'indépendance énergétique" permise par la filière nucléaire française, dit vrai sur les sources de l'uranium qui alimente nos réacteurs. En janvier, Le Monde avait obtenu, auprès du comité technique de l'organisme européen Euratom, des données sur les importations françaises. Entre 2005 et 2020, les plus de 138 000 tonnes d'uranium importées par la France provenaient essentiellement des quatre pays suivants : Kazakhstan (20,1%), Australie (18,7%), Niger (17,9%) et Ouzbékistan (16,1%). Viennent ensuite la Namibie et le Canada. Contrairement à ce que déclarait l'écologiste Sandrine Rousseau plus tôt dans l'émission, le Mali ne figure pas parmi ces exportateurs.

Nathalie Arthaud se trompe, en revanche, au sujet de l'absence d'uranium sur notre territoire. La France en a produit des dizaines de milliers de tonnes jusqu'en 2001, année de la fermeture de la mine de Jouac (Haute-Vienne).

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Candidats à l'élection présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.