Présidentielle : au cœur de l'impression des bulletins de vote

Lors du premier tour de l'élection présidentielle, plus d'un milliard de bulletins en papier avaient été mis sous presse. Il faut recommencer en vue du second tour, le 7 mai.

France 3

Les imprimeries ont attendu le dernier moment pour lancer l'impression des bulletins de vote du second tour. Dès que les noms des deux candidats en lice, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ont été officialisés, elles se sont mises au travail pour fournir l'ensemble des bureaux de vote français. Dans cette imprimerie de Compiègne (Oise), 95 millions de bulletins doivent être imprimés avant le mercredi 26 avril. Un travail colossal qui n'effraie pourtant pas les salariés.

1 gramme, le poids d'une voix

"On n'est pas du tout inquiet. Étant donné qu'on a déjà réussi à faire le premier tour, il n'y aura pas de problèmes pour le deuxième tour, il n'y a plus que deux candidats au lieu de onze, donc ça ne devrait pas poser de soucis", déclare Éric, contremaître de l'imprimerie. Les bulletins en question doivent évidemment répondre à un cahier des charges très précis, être d'une taille exacte de 148mm par 105mm et peser un gramme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bulletins dans un bureau de vote à Rennes(Ille-et-Vilaine), le 23 avril 2017.
Des bulletins dans un bureau de vote à Rennes(Ille-et-Vilaine), le 23 avril 2017. (DAMIEN MEYER / AFP)